Un soleil qui me poussait dehors plutôt que rester devant l'ordi familial qui plus est, en panne et un manque de temps au boulot m'ont écarté du blog ces 2 derniers mois.  On va recommencer doucement mais avec du sérieux (qui a dit chiant ?), en vous montrant ma façon de décrasser les pièces en alliage léger (corps de carbu) et la boulonnerie.  Le résultat est garanti extra.  Pour cela j'utilise des brosses en poil de bronze (attention : à ne pas confondre avec le laiton, plus dur et qui raye) que l'on trouve dans le rayon entretien des meubles d'antiquaires (ou d'ébénistes, c'est pareil) des hypers de bricolage.  Attention ce n'est pas donné et les poils très tendres se tordent facilement si on appui de trop fort.  Il faut compter de 12 à 20 € la brosse suivant modèle.  Faut pas hésiter à frotter, il n'y a pas de risque à ce que ça raye, ça a seulement une action décrassante et polissante, c'est pour ça que l'on s'en sert sur les vieux bois encrassés de cire.  Vous pouvez parfaire le résultat avec un nettoyant alu et un chiffon mais l'utilisation n'est pas facile sur les pièces biscornues. Vous pouvez également trouver ce type de brosses sur internet notamment sur le site des frères Nordin (dont la brosse circulaire qui se fixe sur le mandrin d'une perceuse).  Voici mes brosses à moi tout seul :

P1000355

Voyez ce que ça donne (à vous trouver celui qui a été fait) :

Nettoyage des carbus

Pour la boulonnerie, on fait pareil en insistant sur les filets (pour ceux qui on des restes de "frein-filet", il vaut mieux utiliser une petite brosse en laiton, j'ai dit petite parce que sinon, ça vous chatouille les doigts).  A l'aide d'un pinceau d'écolier (vous savez ceux que vous utilisiez à l'école pour peindre les cadeaux hideux de la fête des mères et des pères) je passe ensuite sur la tête de la vis du vernis métal transparent satiné qui donne un bel effet patiné comme vous pouvez le voir sur la photo.  Pour la vieille boulonnerie en acier qui a rouillé, je passe du Rustol.  Surtout ne pas étaler une couche trop épaisse, utiliser seulement le bout des poils (du pinceau !).  Pour maintenir les vis debout, j'ai percé un morceau de bastaing du diamètre de la vis et hop ! ça tiens tout seul. Toujours laisser durcir le vernis ou le Rustol plusieurs jours.  Après avoir remis les vis en place sur votre moto, je repasse un petit coup de vernis pour oter la marque qu'à pu faire la clé ou le tournevis. Ne pas oublier : ne pas surcharger de vernis !  Regardez ci-dessous l'état de mes vis qui étaient oxydées (si trop rouillé leur faire prendre un bain d'acide phophorique mélangée à de l'eau mais ceci sera le sujet d'un autre message) : 

P1000204

Devinette : d'où proviennent les 4 vis à tête conique de devant ??? (que servent-elles à maintenir ?) c'est sur une Guzzi bien sur...    

...Et pour l'intérieur :

Pour nettoyer l'intérieur des carbus, j'utilise un appareil à ultra sons : prendre un bac mini de 5 litres car étant donné qu'on ne le remplit pas à ras bord, il n'y a que 4 litres d'efficace.  C'est juste assez pour un carbu de moto (il y a plus grand mais c'est plus cher !).  Un site ou en trouve à un très bon rapport qualité/prix : Frankonia spécialisé dans les articles de chasse. ça sert à nettoyer les étuis de balles (mais pas les trous), et les éléments d'armes de collection (c'est fabriqué chez les casques à pointes).  Ils conseillent d'utiliser avec un liquide spécial qui coûte la peau des fesses (17 euros le litre), moi j'ai trouvé ce que c'était comme liquide : c'est ce qu'on trouve chez Casto ou Leroy Merlin en bouteille plastique sous le doux nom de "Substitut de Trichloréthylène" (sur la bouteille c'est aussi marqué Dégraissant tous Métaux), même odeur, même sensation grasse au toucher et même efficacité mais 3 fois moins cher !!! (par contre ça n'a rien à voir avec le vrai Trichlo, de ce côté là il y a arnaque).  Sinon on peut aussi nettoyer l'intérieur des carbus en les mettant à chauffer dans du vinaigre d'alcool blanc, mais sans porter à ébulition et en retournant régulièrement le carbu pour que le vinaigre pénètre partout.  Un conseil : utilisez une gamelle de la cuisine quand maman n'est pas là...  Mais je préfère les ultra-sons (et faut rentabiliser la friteuse).