Ce bon docteur Patrick Frankenfefeustein planche toujours sur son projet sorti tout droit from Hell : une Guzzi turbo capable d'atomiser le dernier Spoutnik. Ben oui il fait ça sur un vieux moteur à cylindres ronds de Guzzi, un de la lignée qui a connu l'époque de la grosse bouboule Soviétique. Les jeunes ne peuvent pas comprendre, c'était une époque où Moscou avait pointé sur nos têtes des centaines de missiles nucléaires... Et avec cette Turboguzz qui voit petit à petit le jour, on ne sera pas loin du même résultat. Sauf que là, Pat a décidé de pointer son missile sur l'Empire du soleil levant. Les petits Japonais vont bientôt rire jaune (là c'est vrai, j'exagère un peu). Pour ceux qui n'ont pas suivi cette affaire je remets une photo du moteur monté à blanc qui sera alimenté par un turbo. Entre-temps Patrick a acheté un tour et une fraiseuse (merci Leboncoin) et hier après-midi il perçait les culasses pour permettre un double allumage. Mattez un peu son travail exceptionnel. Pour ceux qui sont tenté de faire pareil sur leur meule (genre Guzzi café racer) n'hésitez pas à le contacter : Frankenfefeustein   

Dragster GuzZi 002

Montage à blanc du turbo et des pots fait par Mécatig-Vattier le frère de Patrick

Livraison du Tour

Livraison du tour et de la fraiseuse cet automne

Fraiseuse Culasse Guzzi

Une culasse sur la table d'opération

culasse double allumage Guzzi 1

Percement de la couillasse hier après-midi. Il en a bousillé 3 avec lesquelles il avait fait des essais.

Je redonne son mail : fefeu.patrick@neuf.fr

Culasse double allumage Guzzi 2

L'envers du décor, les bougies sont installées...

Et si vous voulez suivre les autres étapes du projet, inscrivez-vous sur le blog (en haut colonne de droite) pour être prévenu à chaque message...