Les photos sont après le texte...

Week end dernier virée avec une de mes filles au gigantesque Country Bike Rock Festival de Tours. J'ai été bluffé par le truc : expo de préparateurs Harley parmi les plus fameux, concerts de qualité avec notamment les Français des excellents Dreamliners et des Billy Jam sans oublier les Revolutionnaires venus d'Angleterre (tous sont à découvrir sur Youtube). Découverte de la gamme Victory, bien plus belle en nature qu'en photo dans les magazines (qualité perçue bien plus élevée qu'avec une Harley)... Je devais être le seul à ne pas avoir de chapeau de cow-boy ou de bandana avec des têêêêêêêêêêêêêtes de moooooooorts (en fait c'est pas vrai, j'ai pas vu beaucoup de bandanas, c'est surement devenu ringard). Justement, si on voulait un chapeau, il y avait que l'embarras du choix : des dizaines de marchands du Temple proposaient tout ce qui peut vous faire ressembler à un Ricain... Moi pour que ma fille me repère facilement au milieu de tous ces T-Shirts noirs avec des Harley,  camions, des têtes de Sioux ou de loups, j'avais mis un T-Shirt Bob l'éponge (avec Patrick dans le dos)... Du côté des bécanes 95% de Harley (plusieurs centaines), j'ai pas vu une seule Guzzi (j'ai pas du bien regarder). Un peu de bécanes bridées, d'ailleurs dans la foule, ceux qui roulaient en japy étaient facilement repérables : cuir Dainesse avec coque dans le dos qui les faisait ressembler à Quasimodo le bossu de Notre-Dame, casque multifluo à 500 euros à la main (prêt pour aller sur la Lune), ça, on ne risquait pas de les perdre, pas besoin d'avoir un T-shirt avec mon éponge préférée. Mais ils étaient peu nombreux... Plus nombreux les notaires sapés en bikers (ça rime presque), facilement repérables, surtout leurs femmes, du chic-rebelle (pas un seul fringue usé)... J'imagine leurs motos : big bagger full ultra top Glide plutôt que Sportster pourave. Faut pas que ça les empêche de sourire ou de montrer qu'ils sont content de vivre... Toute la gamme Harley et Victory était à l'essai et pas de problème pour le parc moto : les Hells d'Orléans se chargeait des entrées et des sorties... Pour les gigoteurs il y avait un immense parquet Country où on pouvait danser à plusieurs centaines. Pour les gourmands (moi) un grand saloon en bois et en dur et plein de restos dans le style US (l'un d'eux a cuit un boeuf à la broche) qui débitaient de la Bush (j'aurais préféré la Duff d'Homer Simpson). Moyennant quelques Dollars de plus on pouvait assister à des courses de Nascar et visiter un camp US de la 2nd Guerre Mondiale (ça ce n'était pas payant). Beaucoup, beaucoup à faire, ma fille ne voulait pas en repartir... Moi j'avais mal aux pattes, pas d'avoir dansé, c'est pas mon truc mais d'avoir arpenté dans tous les sens. J'ai pas regretté les 20 euros d'entrée (8 pour les moins de 12 ans et gratis pour les foetus). A l'an prochain en juillet...

Country Bike Tours

Camion Route 66

Hot Rod Garage

Bas moteur Indian

Création base Sportster fonte

Hells Stand

Les Victory, plus belles natures que sur photo... Très belle finition.

Réservoir Victory

Victory Bike

Trike EML sur base de mon Harley favorite : le 1200 Forty Eight (pour en savoir plus aller sur le site EML du constructeur)

Trike EML Harley Forty Eight 48 A

Trike EML Harley Forty Eight 48 B

Trike EML Harley Forty Eight 48 C

Les excellents Dreamliners avec mention particulière pour les filles : chant et violon dont le levé de jambe rappelle celui du flûtiste Ian Anderson de Jethro Tull (70's). Incontournables avec Billy Jam pour réussir un festival US. Voir leurs sites.

DREAM-L

Ci dessous les Revolutionaires venus d'Angleterre :

The Revolutionaires
Les excellents Français de Billy Jam :

Billy Jam